Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 14:11

Ce matin c'était la casquette "marché". Alors je m'en fus z'au marché...

Lever à 6h30, -3 °, petit vent glaçé, préparation rapide, 4 épaisseurs de vêtements en haut, 3 en bas, 2 paires de chaussettes, après ski, chapka polonaise en faux poils de loup, anorak, gants. 4 heures 30 en statique à cette température, ça ne se fait pas en tongs.

35 mn de route, bouchons, installation du stand.

Puis commence l'attente. Attendre....attendre...attendre. Même pas un camarade commercant avec qui tatasser, sont tous occupés. Des passants qui passent, qui ne jettent même pas seulement un coup d'oeil. Ils ont froid aussi : ils passent. Heureusement que la radio me tient compagnie. Un coup d'oeil au canard local du jour, rubrique chiens écrasés, bébés congelés et drame familial sur fond d'alcool. Le reste du monde : comme d'hab' à la fois dégueulasse et fabuleux.

Et les minutes passent, les heures. Le froid est là malgré l'accoutrement. Ma place est au soleil mais en février le soleil... C'est une place pas terrible d'ailleurs, je m'en aperçois vite. Je ne sais pas pourquoi, je me suis toujours dis qu'une place à côté des poissonniers était intéressante. Mais malheureuse ! Si tous les gens qui achètent du poisson avaient la riche idée de t'acheter ne serait-ce qu'un dixième de gramme de safran pour faire une petite sauce, les affaires seraient tout autre. Et même le panneau le leur suggérant n'y change rien. D'ailleurs il est trop loin. L'idée c'est toi qui l'a mais pas eux. Alors t'as envie de brailler  "Il est beau mon safran ! Il est Beau !!!" comme du temps où on gueulait sur les marchés.

A midi, ras le bol, je plie mes gaules. Et me défoule en langage ordurier dans la voiture : ça soulage. Chuis dèg !

 

Bilan...rien, peau de balle, walou, macash, que dalle, nib, nada, nothing, des clous...

Mais quand je dis "rien", c'est vraiment "rien". C'est à dire que personne n'a même daigné venir regarder ce que je vendais. Si ! Un monsieur qui est venu me dire qu'il avait mangé une sauce safranée chez des amis avec des Saint-Jacques et qu'il avait trouvé ça très bon. Je lui explique alors que mon safran est conditionné en petite quantité et qu'il peut facilement réaliser une telle sauce sans se ruiner. Mais non monsieur n'est pas décidé. 

Mais après tout on dit que certains vendraient du sable à des Bédouins, je ne dois pas en faire partie.

Dans l'article précédent, je disais que je faisais 30 € de bénéfs en moyenne. Et bien avec les résultats mirifiques engrangés depuis ma reprise d'après les fêtes, c'est à dire depuis mi-janvier, cette moyenne est tombée à 22. C'est vraiment pas folichon. Ca fait plusieurs marchés que j'enchaine à perte et ça pour le moral c'est pas terrible. On a beau essayer d'être philosophe, quand ça se répète ça fait long.

 

Ouais le commerce, parfois, c'est vraiment t'ingrat !

Alors je me dis que c'est aussi la faute du temps et je me dis vivement le printemps, que les gens soient plus détendus et leur bourse moins crispée, mais ça c'est pas gagné vu la conjoncture. Parce qu'à ce train là chuis pas prête de l'écouler mon super safran, qu'a eu de supers résultats d'analyses !! J'ai vendu 1,7 g en 1 mois !!!!! Va falloir trouver des solutions et cibler davantage ma clientèle, la pékinoise moyenne franchement, m'en a rien à secouer (9 fois sur 10 ce sont des dames qui achètent).

 

Bon j'arrête de pleurnicher. Mais tout de même ça m'agace que tout ça soit pas mieux récompensé...

Allez-y les gens faites du safran !

Et je remets ça samedi... Youpi !

Partager cet article

Repost 0
Published by laptitesafranieredanjou
commenter cet article

commentaires

laptitesafranieredanjou 25/02/2013 14:46

Salut,
Parce que je n'y crois pas trop... Pour qui cherche du safran français et tape sur grogueul, se retrouve avec une foultitude de sites. Donc je pense que la vente y est très très confidentielle.
Ceci étant dit : je pense que je vais qd mm finir par le faire ! Il y a des hébergeurs gratuits qui pourraient faire l'affaire.
Mais surtout je me suis faite ma liste de restos à contacter... Je vais surtout me consacrer à ça en attendant le printemps.
A plus aussi.

christine 25/02/2013 14:01

coucou
dis donc pourquoi tu ne fais pas un site de vente en ligne de ton safran... du coup tu touches plus de monde et tas pas froid!!
sinon il est où ton marché???
bon courage!
à plus

Le But Du Blog...

  • : Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • : Récit au fil du temps et sans concession de la production de safran
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Sandrine MAZUEL - BRISSARTHE (49)
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.

Vous voulez vous lancer dans la production de safran ? Alors ce blog s'adresse directement à vous en vous présentant la "mariée telle qu'elle est"... Ni photoshoppée, ni fantasmée.

 

Un léger contraste avec le joli conte de fées présenté par les médias et certain(e)s safranier(e)s en somme...

 

Pour me contacter...

 

Vous pouvez utiliser l'adresse ci-dessous :

laptitesafranieredanjou@hotmail.fr