Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 16:47

L'an passé je m'étais escrimée à poursuivre les marchés après les fêtes en janvier et février. Tout ça pour 3 kopecks et le bonheur de poireauter pendant des heures dans le froid. Donc cette année, je me suis dis : "La suite en mars ma cocotte !" (des fois je m'appelle ma cocotte...).

Voilà donc 1 mois 1/2 que je glandouille, à regarder tomber la pluie en cet hiver automnal. Puis je me suis dis "Tiens Poupoule, si tu allais sur la safraneraie, voir un peu quoi qu'il s'y passe ?" (parfois c'est Poupoule). Je n'y ai foutu les pieds qu'une fois depuis la récolte, juste le temps de se prendre des seaux d'eau sur le coin du nez, donc ça peut se faire...

Me voilà donc qui chausse le vélo et la cariole pour un petit état des lieux.

1ère impression : les feuilles sont bien coiffées... Avec le vent qui souffle depuis des semaines, elles forment un beau tapis formé de belles vagues vertes ondulentes. Ca c'était pour la poésie. La réalité devient plus prosaïque lorsque je m'approche un peu. Certaines feuilles ont les extrémités un peu plus jaunes que les autres et en tirant dessus, même scénario qu'en 2011, elles restent dans les mains. Les rongeurs sont de retour...

Un élément peut favoriser ce phénomène : mes crocus sont plantés en bord de rivière. La Sarthe est en effet à 200 m à  vol d'oiseau...quand elle est dans son lit. Mais nous sommes en crue mesdames et messieurs, et que fait un papa rat responsable lorsque ses galeries prennent l'eau ? Et bien il dit : "Liliane, fais tes valises ! On va s'installer un peu plus haut !". S'ajoutant ainsi à la population déjà existante sur ce secteur... Vous me suivez ?

Enfin toujours est-il qu'ils touchent le jack pot, puisqu'ils tombent sur un beau garde-manger et se disent peut-être qu'ils auraient pu migrer plus tôt. Car que se disent les rats, au fond d'eux mêmes ?? 

Mais, pour en revenir aux oignons : pas de panique, c'est pas non plus la catastrophe. Je localise une trentaine de plants bouffés (sachant que chaque plant doit regrouper une vingtaine de bulbes de petite taille puisqu'ils entament leur phase de croissance en puisant leur nourriture dans les feuilles et le bulbe mère). Plus tout ceux que je ne vois pas encore, on doit être à une petite centaine. Pas de quoi fouetter un rat donc.

Je rafistole la cloture un peu éprouvée par les vents et farcis les galeries visibles de tourteau de ricin.

Et voilà... Ce sera tout pour cet aprem'. De toute façon je ne vais pas camper le fusil à la main pour les empêcher de rentrer. Et quand bien même...

Et je termine avec une photo qui n'a rien a voir mais, comme vous le savez, j'adoore mon chat et comme il a pris une posture photogénique, je l'ai pris en photo (CQFD). Comme je lui dis 15 fois par jour : "T'es un bôô chat !". Hein c'est vrai ? Il mériterait au moins de faire partie des photos pour un calendrier n'est-il pas ?

Mais-008.jpg

 

J'ai une pensée émue pour cette pauvre bête sur qui un abruti barbare a versé de la soude caustique pas très loin d'ici, parce môssieur en avait marre que ses poubelles soient visitées. On en a parlé récemment dans les faits divers. On se demande vraiment ce qui peut passer par la tête des gens parfois. La stupidité et le manque d'empathie forment souvent un cocktail détonant.. C'est vrai qu'il y a des sujets plus graves et plus importants mais moi ça m'émeut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sandrine MAZUEL - BRISSARTHE (49)
commenter cet article

commentaires

Le But Du Blog...

  • : Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • : Récit au fil du temps et sans concession de la production de safran
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Sandrine MAZUEL - BRISSARTHE (49)
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.

Vous voulez vous lancer dans la production de safran ? Alors ce blog s'adresse directement à vous en vous présentant la "mariée telle qu'elle est"... Ni photoshoppée, ni fantasmée.

 

Un léger contraste avec le joli conte de fées présenté par les médias et certain(e)s safranier(e)s en somme...

 

Pour me contacter...

 

Vous pouvez utiliser l'adresse ci-dessous :

laptitesafranieredanjou@hotmail.fr