Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 15:34

Depuis le 20 octobre environ, la floraison de la parcelle 2011 a débuté...

 

D'abord 5 fleurs puis 10 puis encore 10 puis ça monte à 54 puis 147 et ainsi de suite. Le pic de floraison a été atteint le 31 octobre avec 682 fleurs (rappel pour 6 100 plantés en excluant les 77 qui eux ont terminé).

Ces vacances d'automne sont donc rythmées par les cueillettes. Une le matin sûre et parfois aussi une l'après midi lorsqu'encore mal réveillées certaines fleurs sont difficiles à cueillir le matin car pas assez bien sorties de leur gaine.

Je pars avé le petit panier à vélo ou sur la vieille bécane Peugeot BB 1965 de mon cher et tendre... Les collectionneurs apprécieront. Et puis comme y a pas beaucoup de bleus dans le quartier : pas de casque ! Je me crois dans un film italien des années 60. La dolce vitta. De toute façon ça roule à peine plus vite qu'un vélo.

Nous-on-roule-en-mobyletteu--3-.jpg

 

 

 

 



 

 

 

champ-2011-012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La campagne se pare des couleurs de l'automne qui berce mon coeur d'une langueur comme qui dirait monotone. J'apprécie beaucoup plus ce changement de saison depuis qu'on s'est ruralisés. Les odeurs de feuilles, les changements de couleurs c'est ben bô !

Je ne comprenais déjà pas les gens qui trouvent la campagne barbante mais encore moins maintenant. Rien de plus changeant qu'un paysage champêtre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La safranière est restée propre jusqu'à présent grâce à un suivi continu du désherbage.

Mission accomplie : j'avais dit que je m'y tiendrais et je m'y suis tenue. Il faut dire aussi qu'à cette période de l'année la croissance des mauvaises herbes se ralentit ; ce sera une autre paire de manches au printemps.

champ-2011-003.jpg

Approchez-vous un peu !! Et regardez bien, c'est pas encore le violet qui prédomine mais c'est un début.

3 157 fleurs récoltées jour après jour jusqu'à aujourd'hui. Et ce n'est pas tout à fait terminé. Quand je pense que l'an prochain il pourra y avoir potentiellement 8 000 fleurs en une journée...j'en suis toute chose d'avance. 

champ-2011-004.jpg

Parce que j'ai peut-être oublié de préciser qu'il faut compter 1 heure pour l'épluchage de 500 fleurs pour un éplucheur très très expérimenté (et fleurs ouvertes j'imagine). Moi, même si j'essaye d'être productive, je ne dépasse pas les 250... Je vous laisse faire le calcul pour les 8 000 fleurs cueillies. 

 

A retenir au cas où vous voudriez vous lancer dans l'aventure : ne vous fachez avec personne !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laptitesafranieredanjou
commenter cet article

commentaires

Le But Du Blog...

  • : Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • : Récit au fil du temps et sans concession de la production de safran
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Sandrine MAZUEL - BRISSARTHE (49)
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.

Vous voulez vous lancer dans la production de safran ? Alors ce blog s'adresse directement à vous en vous présentant la "mariée telle qu'elle est"... Ni photoshoppée, ni fantasmée.

 

Un léger contraste avec le joli conte de fées présenté par les médias et certain(e)s safranier(e)s en somme...

 

Pour me contacter...

 

Vous pouvez utiliser l'adresse ci-dessous :

laptitesafranieredanjou@hotmail.fr