Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 14:47

Car nous y voilà...

La dernière fleur sur les parcelles plantées cet été a montré le bout de son nez le 13 novembre. Ce qui a donné 4 petites semaines de floraison.

Vous vous demandez en trépignant : "Bon oui mais alors tout ça qu'est-ce que ça donne ?".

 

Alors...

 

Pour la parcelle  "potager" (1 500 bulbes plantés été 2010) :

Total fleurs récoltées : 2952 fleurs. 

Total safran sec : 22 grammes.  Soient 134 fleurs par gramme de safran sec. Ce qui veut dire fleurs de belle taille avec beaux stigmates. Pour mémoire 3 g l'an passé ; soit plus de 7 fois plus.

 

Pour la safranière plantée cet été : (6 000 bulbes 9+ et 700 8+)

Total fleurs récoltées : 3 782. 

Total safran sec : 18 grammes. Soient 210 fleurs pour un gramme ; fleurs plus petites.

 

Ce qui fait 40 grammes de safran sec produit pour cette année.

 

Ca peut paraître peu mais je suis contente. Ne pas oublier que l'année 1 compte un peu pour du beurre (safrané).

 

Sinon je reviens sur les interrogations de début de plantation sur les éventuelles influences sur la floraison.

Les aspects suivants influent-ils positivement sur la floraison ?

  • L'outil utilisé pour planter 
  • La profondeur  de plantation 
  • Les différences d'origines des bulbes

 

Donc...

Pour ce qui est de l'outil : aucune incidence. Les filles plantez à la serfouette si ça vous chante. C'est quand même plus facile qu'à la houe !

La planche plantée à 20 cm a moins donné que certaines à 15, mais plus que certaines autres à 15 aussi ! On peut donc difficilement en tirer des conclusions.

 

Quant à la question de l'origine des bulbes (tous de calibre 9+) je commence par des chiffres :

Je ne compte pas les 243 fleurs de la planche "pépinière" au calibre plus petit.

On est donc sur 3589 fleurs. Je précise tout de même que dans la théorie (des vendeurs) les bulbes de ce calibre sont sensés donner au moins une fleur chacun : ce n'est tout de même pas tout à fait ça. Quelle que soit l'origine...

 

Bulbes hollandais ( 2 400 plantés) : 1 855 fleurs ; floraison :  77 %

Bulbes languedociens ( 2 400 plantés) : 1 156 fleurs ; floraison :  48 %

Planche 77 (600 plantés) : 220 fleurs ; floraison :  36 %. floraison précoce sans qu'on sache pourquoi...

Planche iséroise (600 plantés) : 358 fleurs ; floraison :  59 %

 

Donc voilà. 

C'est une simple constatation : les hollandais tirent leur épingle du jeu...

Passé ce constat...

 

Les languedociens ont été plantés après les hollandais et ce qui est flagrant c'est que les planches plantées le plus tardivement sont les moins florifères. Interviendrait alors la date de plantation et les questions de lune...

 

Au final : je me sens parfaitement incapable de tirer la moindre conclusion et leçon sur cette question. Bé oui je sais : tout ça pour ça.

Je fais aussi le pari que l'an prochain tout cela va s'aligner. Donc on va pas se prendre le bulbe pour quelques centaines de fleurs ? Non ?

 

Voili voilou !


 

 

Au programme des prochaines semaines et mois : la fabrication des confitures et gelées safranées.

Le printemps sera commercial !

 

C'est l'étape suivante de ce blog : tout ce qui concerne la création de la structure de vente ('taing  ! ça pète à l'oreille !) et mes premiers pas dans ce monde parfaitement inconnu... Ca me fait un peu peur mais en même temps ça m'excite... Ca doit être ça quand on n'est jamais réellement sortie de l'école.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laptitesafranieredanjou
commenter cet article

commentaires

Le But Du Blog...

  • : Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • Le blog de La p'tite Safranière d'Anjou
  • : Récit au fil du temps et sans concession de la production de safran
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Sandrine MAZUEL - BRISSARTHE (49)
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.
  • Aime le bon vin, les gens (mais pas tous), Desproges, les Monty Python. Pas tjrs bien embouchée. Pessimiste sur l'avenir de l'espèce humaine, notamment sa capacité d'intelligence et d'humanité. Réfugiée rurale pr profiter des derniers oiseaux.

Vous voulez vous lancer dans la production de safran ? Alors ce blog s'adresse directement à vous en vous présentant la "mariée telle qu'elle est"... Ni photoshoppée, ni fantasmée.

 

Un léger contraste avec le joli conte de fées présenté par les médias et certain(e)s safranier(e)s en somme...

 

Pour me contacter...

 

Vous pouvez utiliser l'adresse ci-dessous :

laptitesafranieredanjou@hotmail.fr